COVID-19 x Bureaux : comment réaliser des économies en 2021 ?

15 avril 2021
Couverture bureaux et covid

La crise du Covid-19 a indéniablement transformé les modes de travail avec notamment, la démocratisation du télétravail à grande échelle. Mais le bureau n’a pas dit son dernier mot !

La crise du Covid-19 a indéniablement transformé les modes de travail avec notamment, la démocratisation du télétravail à grande échelle. Mais le bureau n’a pas dit son dernier mot !

Selon une étude réalisée par le cabinet EY, « 61% des répondants estiment que le bureau et la qualité de l’environnement de travail sont essentiels à l’émergence d’une culture d’entreprise et 93% considèrent qu’il joue un rôle important pour l’attractivité des entreprises à l’égard des talents ».  

Néanmoins considéré comme 2ème poste de dépense après les salaires, beaucoup d’entreprises se demandent comment en réduire le coût au maximum pour faire face aux difficultés financières engendrées par la crise sanitaire.

Si le gouvernement tente d’apporter un soutien temporaire à ces dernières depuis 2020 : report de charges¹, crédit d’impôt², prêt garanti par l’État³ (PGE)… De nombreuses autres alternatives peuvent vous permettre de réaliser des économies.  

 

#1 Réduire les frais généraux

Revoir vos charges peut vous permettre de réduire le coût global de votre immobilier jusqu’à 20% ! Il semble donc intéressant d’éliminer les charges superflues ou de renégocier les charges essentielles le temps de la crise. Énergie, téléphonie… peuvent certainement être revus à la baisse dans le cas ou vos collaborateurs seraient moins présents physiquement au bureau.  

Pensez également aux pépinières d’entreprises et espaces de Coworking qui appliquent, le plus souvent, une tarification avantageuse.

 

#2 Sous-louer ses bureaux

Le contexte de pandémie mondiale actuel a favorisé l’accès au télétravail et engendré des besoins de réorganisation. Ainsi, nombreuses sont les sociétés pour qui les bureaux sont devenus trop grands et partiellement inoccupés. Si tel est votre cas, sous-louer une partie de vos bureaux permettrait de rentabiliser les espaces inexploités et de réduire vos charges.

Une pratique simple et fréquente néanmoins encadrée pour répondre à certaines conditions. Celle-ci nécessite en effet l’accord préalable du bailleur et ne permet pas d’appliquer un loyer supérieur au vôtre.  

Arthur Loyd, 1er Réseau National de Conseil en Immobilier d’Entreprise, vous accompagne dans vos démarches, de la négociation avec le bailleur jusqu’à la recherche d’un sous-locataire. 

À l’inverse, vous pouvez choisir de partager vos locaux avec une autre société en sous-louant une partie de ses bureaux pour bénéficier d’espaces modernes et idéalement localisés, à moindres coûts.  

Retrouvez pour cela l’ensemble de nos offres de bureaux à la sous-location .

 

#3 (Re)négocier les conditions du bail

Il est important de rappeler que si les utilisateurs de bureaux sont financièrement impactés par la crise du Covid-19, le bailleur doit également faire face aux difficultés engendrées par la pandémie.  

C’est pourquoi, proposer la mise en place d’un « loyer variable », loyer adapté en fonction du chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise, pourrait faire l’objet d’une solution favorable pour les deux parties en permettant au propriétaire de continuer à assurer un recouvrement des dettes locatives à long terme sans craindre de perdre ses actuels occupants.

[Découvrez ici comment Arthur Loyd, Premier Réseau National de Conseil en Immobilier d'Entreprise a renégocié le bail en cours du cabinet d'avocats d'affaires HPML dans le 8e arrondissement de Paris].

 

#4 Céder son bail et déménager.  

Très souvent, déplacer la localisation de ses bureaux de quelques kilomètres peut permettre de réduire ses coûts de moitié. En plus d’une baisse des taxes foncières appliquées en fonction de la localisation, déménager s’avère être l’occasion idéale pour renégocier ses contrats en tout genre avec les différents prestataires.

Attention, installer vos bureaux dans des espaces moins coûteux ne veut pas nécessairement dire réduction d’espace ! Au contraire, il est possible de gagner des mètres carrés en optant, par exemple, pour de l’open space plutôt que pour des bureaux cloisonnés.  

NB : Vous êtes engagés et souhaitez résilier votre bail un peu plus tôt que prévu ? Votre engagement arrive à échéance et vous souhaitez négocier les meilleures conditions de sortie ?  

Nous nous occupons de négocier pour vous et de trouver votre successeur tout en préservant votre relation avec votre bailleur. 

 

Arthur Loyd, créateur de possibilité.

Nous transformons vos défis d’aujourd’hui en réussite de demain !

 

¹ Report de charges : Correspond à l’ensemble des dépenses obligatoires relatif à la gestion budgétaire et comptable publique. Il inclut les dettes envers les fournisseurs. (Source : www.senat.fr)

² Prêt de Garantis par L’État (PGE) : Dispositif exceptionnel de garantis mis en place par le Gouvernement afin de soutenir le financement bancaire des entreprises. Il est accessible à toutes les entreprises (hormis certains établissements de crédits et de financement), jusqu’au 30 juin 2021. (Source : www.economie.gouv)

³ Crédit d’impôt : Ce crédit a pour objectif d’inciter les bailleurs à annuler une partie des loyers dus par les entreprises locataires, tout en lui évitant d’être confronté aux défauts de paiement. (Source : www.economie.gouv)

Coworking : Location d’espaces de travail partagés, regroupant des travailleurs pratiquant l’échange et l’ouverture, facilitant ainsi le réseautage, les échanges directs, la créativité et la coopération. (Source : Wikipédia)

Pépinières d’entreprises : Structures ayant pour objectif de faciliter la création d'entreprises en apportant des conseils, un soutien technique et financier et des services. La location de bureau est limitée à 5 ans maximum. (Source : Wikipédia)

Les plus consultées

Mockup Arthur Loyd logistique point marché 1T 2021

Point marché immobilier logistique : 1er trimestre 2021

Point marché immobilier logistique : 1er trimestre 2021

Visuel Arthur Loyd Le grand pariscope edition

Le Grand Pariscope - Édition 2021

Marché des VEFA de bureaux et offre future neuve en Ile-de-France. Le segment des cessions de VEFA de bureaux en Ile-France tire son épingle du jeu en 2020 et atteint 3,9 milliards d’euros, une baisse de seulement 4 % par rapport à une excellente année 2019. Ce compartiment du marché a ainsi capté un quart des montants investis en immobilier de bureaux dans la région francilienne. 29 opérations ont été recensées parmi lesquelles : 67 % de VEFA prélouées et 33 % de VEFA en blanc 8 opérations supérieures à 200 millions d’euros...

Illustration marché des portefeuilles Arthur Loyd

Le Marché des Portefeuilles - édition 2021

L’année 2020 fait suite à une année 2019 qui avait été exceptionnelle, aussi bien pour l’investissement en France que pour le sous-segment des portefeuilles. 5 milliards d’euros ont été investis en portefeuilles en 2020 soit -40 % par rapport à l’année 2019 (8,2 milliards) 59 transactions ont été réalisées (vs 76 en 2019)