Comment les Smart Building redéfinissent les contours de l’immobilier de bureaux

National
4 novembre 2021
Illustration vectorielle smart buildings

L’apparition des bureaux intelligents ou « smart buildings » marque une étape fondamentale dans l’évolution de l’immobilier d’entreprise : les espaces de bureaux deviennent plus connectés, performants et sécurisés.

Des environnements connectés

L'immobilier d'entreprise connaît actuellement de nombreuses transformations liées notamment à l'usage de plus en plus fréquent des nouvelles technologies, destinées à améliorer la performance et le confort des bâtiments. Au sein des espaces de bureaux modernes et des smart buildings, la connectivité est un élément incontournable en ce qu'elle permet d'accompagner la généralisation du télétravail, du flex office et du nomadisme professionnel qui implique le plus souvent une grande autonomie au profit des salariés. Les immeubles intelligents vont ainsi utiliser des systèmes GTB – gestion technique du bâtiment – qui permettent de contrôler chauffage, ventilation ou climatisation (entre autres) dans une logique de réduction des consommations et de respect de l'environnement. Grâce à des applications disponibles sur smartphone, les entreprises implantées au cœur de ces smart buildings ont la faculté d'optimiser la communication entre les différents collaborateurs et de faciliter la gestion/réservation/utilisation des différents espaces de travail (salle de réunion ou de conférence notamment). Les immeubles intelligents doivent donc disposer d'une excellente couverture wi-fi, la 5G indoor offrant en outre de nouvelles perspectives aux activités tertiaires de demain.

Confort, sécurité et bien être grâce à l’IoT

Les attentes des salariés et des entreprises elles-mêmes en matière de qualité de vie au travail (QVT) se sont renforcées à l'issue de la crise sanitaire : le smart building offre ainsi un ensemble d'outils particulièrement efficaces lorsqu'il est question d'accroître le confort et le bien-être des collaborateurs. Outre la simplification des tâches quotidiennes – messageries, chatbots, accès aux différents espaces communs etc – les bureaux intelligents permettent aux salariés de prendre eux-mêmes le contrôle des différents équipements installés dans l’entreprise et d'agir en toute autonomie sur la climatisation, l'éclairage ou la température des lieux. Mais l'innovation la plus marquante est sans aucun doute le recours à l'IoT (Internet of things) qui marque une étape importante dans le processus d'automatisation des immeubles tertiaires. L'Internet des objets connectés facilite également le contrôle des équipements mais peut de surcroit agir comme un garant efficace de la santé et de la sécurité des utilisateurs : dans le cadre de la crise sanitaire, la planification intelligente permet par exemple de connaître le nombre de personnes présentes dans le bâtiment ainsi que leur identité. Reconnaissance faciale et vocale, traçabilité des équipements et collecte de données à travers l'IoT viennent ainsi améliorer la performance des immeubles et la sécurité de leurs occupants.

 

Crédits image : Affaires vecteur créé par upklyak - fr.freepik.com

Articles en lien

Photo bureau design

Flexibilité, mixité, convivialité : les bureaux nouvelle génération

Les bureaux nouvelle génération forment des espaces hybrides à mi-chemin entre espace de travail et lieu de vie. Connectivité, flexibilité, mixité et expérience utilisateur sont les critères permettant de distinguer ces bureaux centrés sur la QVT

Bateau Pierre Le Roy Navigateur Mini Transat Eurochef 2021

Pierre Le Roy remporte la MiniTransat EuroChef

Le skipper Pierre Le Roy remporte la victoire en arrivant premier à la deuxième étape de la MiniTransat EuroChef

Photo du dessus travail

Sous location, lease back et sale and lease back : des opérations permettant aux entreprises de générer rapidement une trésorerie

Les entreprises désireuses qui souhaitent disposer de liquidités peuvent avoir recours à des opérations de financement telles que le lease back immobilier et le sale and lease back. La sous location permet également de rentabiliser les espaces professionnels