Le COM, maillon essentiel de la mobilité montpelliéraine, enfin sur les rails

Montpellier
23 mai 2022
contournement-ouest-montpellier-debut-travaux

Ce projet de barreau autoroutier fera la liaison, sur 6 km, entre la fin de l’autoroute A750, à Juvignac (nord de Montpellier) et l’A709 à Saint-Jean-de-Védas.

Le contournement ouest de Montpellier (COM) délestera la ville de Montpellier du trafic de transit, et dotera cette dernière d’une rocade qui lui fait défaut depuis des décennies. Le chantier de cette infrastructure stratégique débutera fin 2025, pour une mise en service début 2029, apprend-on auprès de Vinci Autoroutes. La société a été chargée par l’État, en début d’année, de la conception, de la réalisation et du financement, via un avenant au contrat de concession. Le trafic prévisionnel, sur cette 2X2 voies, est de 70.000 véhicules par jour, et le coût (valeur 2022) de 270 M€.  

 

Des interconnexions avec le réseau de mobilité de Montpellier Méditerranée Métropole  

Particularité du projet : ce n’est pas un tracé neuf, créé sur des espaces naturels ou agricoles. Le COM reprendra en effet des voiries existantes, en les reconditionnant et en élargissant. « Les travaux seront effectués sous exploitation, c’est-à-dire que la circulation sera maintenue », assure Salvador Nunez, directeur d’opérations à Vinci Autoroutes, en charge du projet. Autre point spécifique au COM : des interconnexions seront créées avec les réseaux de mobilité de Montpellier Méditerranée Métropole (bus ou tramway), au niveau des échangeurs (Bellevue, Rieucoulon, Genneveau), pour donner accès à des parkings de délestage et utiliser les transports en commun.  

Enfin, le chantier revêtira une dimension sociale. Les entreprises retenues devront recruter un pourcentage de personnes en difficulté. « Le but est de ramener des personnes en difficulté vers l’emploi », souligne Salvador Nunez, très attaché à ces clauses d’insertion.

 

Voir l'ensemble des offres de bureaux dans le secteur de Montpellier Ouest

Articles en lien