Le COM, maillon essentiel de la mobilité montpelliéraine, enfin sur les rails

Ce projet de barreau autoroutier fera la liaison, sur 6 km, entre la fin de l’autoroute A750, à Juvignac (nord de Montpellier) et l’A709 à Saint-Jean-de-Védas.

lire l'article contournement-ouest-montpellier-debut-travaux

Le contournement ouest de Montpellier (COM) délestera la ville de Montpellier du trafic de transit, et dotera cette dernière d’une rocade qui lui fait défaut depuis des décennies. Le chantier de cette infrastructure stratégique débutera fin 2025, pour une mise en service début 2029, apprend-on auprès de Vinci Autoroutes. La société a été chargée par l’État, en début d’année, de la conception, de la réalisation et du financement, via un avenant au contrat de concession. Le trafic prévisionnel, sur cette 2X2 voies, est de 70.000 véhicules par jour, et le coût (valeur 2022) de 270 M€.  

 

Des interconnexions avec le réseau de mobilité de Montpellier Méditerranée Métropole  

Particularité du projet : ce n’est pas un tracé neuf, créé sur des espaces naturels ou agricoles. Le COM reprendra en effet des voiries existantes, en les reconditionnant et en élargissant. « Les travaux seront effectués sous exploitation, c’est-à-dire que la circulation sera maintenue », assure Salvador Nunez, directeur d’opérations à Vinci Autoroutes, en charge du projet. Autre point spécifique au COM : des interconnexions seront créées avec les réseaux de mobilité de Montpellier Méditerranée Métropole (bus ou tramway), au niveau des échangeurs (Bellevue, Rieucoulon, Genneveau), pour donner accès à des parkings de délestage et utiliser les transports en commun.  

Enfin, le chantier revêtira une dimension sociale. Les entreprises retenues devront recruter un pourcentage de personnes en difficulté. « Le but est de ramener des personnes en difficulté vers l’emploi », souligne Salvador Nunez, très attaché à ces clauses d’insertion.

 

Voir l'ensemble des offres de bureaux dans le secteur de Montpellier

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

transition-energetique

Transition énergétique : pour ses 30 ans, l’Ademe insiste sur le rôle de ses relais et réseaux

La transition énergétique ne pourra réussir qu’à plusieurs. C’est l’enseignement du Rendez-vous des acteurs de la transition écologique en Occitanie, organisée le 8 mars à Toulouse par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), en présence de 200 professionnels issus des relais et réseaux, venant des 13 départements de la région. Une première, qui a aussi permis aux relais et réseaux de l’Ademe de lier connaissance en présentiel.

bureaux-ecologiques

Recyclage, mobilité, écoperformance : créez des espaces de bureaux écologiques

La transition écologique de l'immobilier de bureaux pousse de nombreuses entreprises à mettre en place des espaces de travail plus « verts » à travers le recyclage, la maîtrise des consommations énergétiques ou le choix d’équipements appropriés.

Photo vignobles crépuscule

BLB Vignobles : à Combaillaux, de la RSE dans le vignoble

Discret acteur viticole basé à Combaillaux, aux portes de Montpellier, BLB Vignobles (des initiales du propriétaire œnologue Bruno Le Breton), spécialisé dans la vente de bouteilles par correspondance, est engagé dans une démarche RSE exemplaire, depuis une dizaine d’années : première exploitation HVE (Haute Valeur Environnementale) de l’Hérault en 2013, première entreprise viticole familiale ISO 26000 (RSE) en 2015, première société à mission vitivinicole familiale en 2021.

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...