Comment investir dans l’immobilier d’entreprise ?

L’immobilier d’entreprise est un secteur souvent méconnu des investisseurs, notamment des particuliers qui préfèrent se tourner vers le marché résidentiel. Il présente pourtant de nombreux intérêts, en termes de rendement notamment.

lire l'article

Investir dans l’immobilier professionnel

L’intérêt de l’investissement immobilier d’entreprise

L'intérêt principal de l'investissement en immobilier d'entreprise est naturellement celui du rendement attractif qu'il génère : en effet la rentabilité dans le domaine de l'entreprise oscille entre 5 et 8 % contre 2 à 4 % pour l'immobilier locatif résidentiel. Un rendement qui varie en fonction des territoires considérés, les meilleurs chiffres étant réalisés en Île-de-France. Autre avantage pour les investisseurs, la faible vacance des biens immobiliers qui garantit une plus grande sécurité et d’avantage de sérénité : alors que l’immobilier locatif classique se caractérise par une rotation fréquente des locataires, la vacance des immeubles de bureaux est estimée à 4,5 % en moyenne nationale. Les baux commerciaux sont un autre gage de sécurité au profit des propriétaires de locaux et bureaux : conclus pour une durée minimale de neuf ans, les locataires ne peuvent y mettre un terme qu'au bout de trois ans minimum tandis que le propriétaire peut récupérer son bien dès la survenance de certaines conditions : défaut de paiement du locataire, absence d'assurance ou de dépôt de garantie, changement de l'usage des locaux sans consentement. Des mesures protectrices qui contribuent à faire de l'immobilier d'entreprise un investissement à faible risque. En outre les investisseurs bénéficient de montages juridiques et fiscaux leur permettant d’amortir comptablement la valeur de leur acquisition.

Quelles méthodes pour investir ?

L'investissement en immobilier d'entreprise nécessite la prise en compte de plusieurs critères précis : localisation, accessibilité, écosystème professionnel local, normes en vigueur, travaux à réaliser, analyse du locataire en place et des termes du bail,…etc. Il convient d’être accompagné par une professionnel qui saura analyser ces critères indispensables.

D’autres formules plus indirectes permettent également d’investir en immobilier d’entreprises. Deux solutions principales s'offrent aux particuliers :

• La société civile professionnelle immobilière (SCPI). L'investisseur au sein d'une SCPI détient une partie du patrimoine immobilier constitué par la société - portefeuille mutualisé - qui en assure la gestion. Les SCPI ont accès à un marché de plus en plus vaste que ce soit dans le secteur des bureaux, des locaux d’activités et entrepôts ou surfaces commerciales. Elles offrent un rendement relativement élevé, ayant rapporté 6% en moyenne aux investisseurs en 2020.

• L'organisme de placement collectif immobilier (OPCI). Fonctionnant un peu comme les SICAV et FCP, ce fond de placement est géré par une société spécialisée dans la gestion de portefeuilles. L'investissement est ici plus risqué, le succès étant conditionné par l'évolution des marchés financiers. L’OPCI permet aux particuliers une diversification de l'épargne à travers un contrat d'assurance-vie. Le capital investi n'est pas garanti et se dirige principalement vers l'immobilier tertiaire non coté et les placements financiers - actions cotées en Bourse, obligations etc...

 

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Mobilité, ICC, végétalisation, urbanisme : Michaël Delafosse détaille ses intentions devant le Cobaty Montpellier Méditerranée

Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier, s’est adressé aux professionnels de l’acte de bâtir lors d’un dîner-débat organisé par Cobaty Montpellier Méditerranée, au Domaine de Grammont, le 22 juin. Mobilité, ICC, végétalisation, urbanisme : un large tour d’horizon.

Baromètre Arthur Loyd 2020 : Montpellier gagne une place et monte sur le podium

Montpellier renoue avec le podium Arthur Loyd à l’occasion de ce baromètre 2020. Une performance qui doit beaucoup à la capacité d’innovation qu’affiche la Métropole, qui reste cependant en retrait en ce qui concerne l’immobilier tertiaire.

L’immobilier d’entreprise rebondit au 1er semestre dans la métropole de Montpellier

Après un exercice 2020 marqué par la crise sanitaire et une chute de 30 %, les chiffres du marché de l’immobilier d’entreprise de Montpellier et sa Métropole font apparaître une reprise nette de l’activité lors du 1er semestre 2020, indique, le 19 juillet, l’Observatoire de l’Immobilier d’Entreprise de Montpellier et de son territoire urbain.

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...