A Vitry sur Seine, le « pôle Gare des Ardoines » mise sur le numérique

19 novembre 2021
Photo aérienne paris

Fruit d’une vaste opération de requalification de friches industrielles, le développement du pôle Gare des Ardoines est un projet mixte qui associe logements, bureaux et commerces au sein d’un hub de transports intermodal.

Un pôle d’entreprise innovantes

L'essor de la métropole du Grand Paris se traduit par l'apparition de programmes aussi innovants qu'ambitieux : c'est le cas du projet de pôle Gare des Ardoines située dans la Zac des Ardoines à Vitry-sur-Seine. La réhabilitation des halles SNCF vise à faire du secteur un pôle moderne attractif prenant appui sur les nouvelles technologies et la révolution numérique : le futur centre de gravité économique Vitriot se présente comme un projet mixte mêlant espaces professionnels, lieux de vie et d'échanges, qui agira comme un catalyseur d’innovation aussi bien local qu’international. Pôle entrepreneurial futuriste, le site accueillera d'ici 2030 des fablabs, ateliers et événements axés sur les technologies du numérique au sein d'un quartier disposant d'un environnement idéal jouissant notamment de terrasses digitalisées et de façades cinétiques animées. Le pôle Gare des Ardoines sera composé de 10 000 m² de surfaces dédiées aux résidences, 14 000 m² d'immobilier d'entreprise, 22 000 m² de surface commerciale et 8000 m² d'équipements de loisirs. A termes, l’îlot gare englobera au total 93 000m² de bureaux pour constituer un cœur d’activités tertiaires incontournable.

…doublé d’un hub de transports intermodal

Le projet a également pour but de désenclaver le secteur à travers la mise en œuvre d'un pôle de transport intermodal traversé par le RER C, la ligne 15 du métro Grand Paris Express et le T zen 5 qui reliera Ivry-sur-Seine et Choisy-le-Roi en passant entre la Seine et la voie ferrée du RER : un véritable hub de transports qui favorisera le lien entre le centre-ville et les aménagements des berges de Seine. Ce secteur stratégique, qui s’articulera ainsi entre les Halles SNCF et le pôle multimodal, incarnera la ville du XXIe siècle grâce à la création d'un quartier vitrine centré sur les activités économiques – tertiaires notamment– et une mobilité accrue. Cette grande opération de réhabilitation de friches industrielles illustre donc l’importance jouée par les réseaux de transports au sein des métropoles modernes, l’optimisation des mobilités étant aujourd’hui indissociable des programmes immobiliers d’entreprises.

Articles en lien

Photo entrepôts logistiques

Communiqué de presse : Lancements de plate-formes logistiques en blanc : stop ou encore ?

Pas moins de 12 programmes sans locataire identifié ont été mis en chantier au T1, pour un total de 669 000 m². Soit un chiffre équivalent à l’ensemble des plate-formes livrées en France en 2021, après lancement en blanc. Néanmoins l’immobilier logistique a connu une « brusque évolution au cours des derniers mois, percuté de plein fouet, comme d’autres secteurs, par les évolutions géopolitiques et macroéconomiques récentes », note Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique.

Modélisation 3d bureaux Bordeaux

Pourquoi louer des bureaux à Bordeaux Euratlantique ?

Bordeaux et sa métropole séduisent chaque année de plus en plus de chefs d’entreprise en recherche d’un territoire d’implantation dynamique en Nouvelle-Aquitaine. Dopée par sa croissance démographique ainsi que par les multiples projets urbains entrepris ces dernières années, la métropole de Bordeaux compte parmi les plus attractives de France.

Photo aérienne La Grande Motte

Résidentialiser l’habitat des stations du littoral : une idée qui suit son chemin

Transformer en appartements de 2 à 4 pièces les studios-cabines obsolètes des stations du littoral – La Grande-Motte, Cap-Agde… -, en les fusionnant après réhabilitation : c’est l’idée portée par Xavier Bringer, directeur associé de M&A (Montpellier).