La crise sanitaire : un accélérateur de nouvelles pratiques pour les entreprises

16 décembre 2021

Dans un climat professionnel hybride où les collaborateurs travaillent pratiquement à part égale depuis leur domicile (2,5 jours en moyenne) que depuis leur lieu de travail, les sociétés doivent adapter leurs conditions d’accueil. Ainsi, flexibilité, nouvelles technologies, design et ergonomie se retrouvent au cœur des enjeux des entreprises cherchant à fidéliser leurs collaborateurs et capter l’attention de nouveaux talents. Un changement d’organisation majeur visant à favoriser la productivité, la réussite professionnelle, l’apprentissage, et les interactions sociales.

1. Fidéliser et attirer les talents à travers l’ « offre bureau »  

Fidéliser et attirer les talents sont deux grands enjeux du monde RH d’aujourd’hui.  

Ainsi, il est important pour les entreprises de prendre en compte la satisfaction de leurs employés et de créer un lieu de travail correspondant aux attentes et aux besoins des collaborateurs pour rester attractives.

Si l’aménagement des espaces de travail est un critère essentiel dans le choix d’une entreprise, la crise du covid-19 a soulevé de nouvelles attentes chez les jeunes recrues. Selon un récent sondage réalisé par OpinionWay, 57% des moins de 35 ans sont prêts à quitter leur emploi si leur entreprise leur impose un retour complet au bureau une fois la crise sanitaire passée.  

Le télétravail est donc une évidence, à condition qu'il soit encadré et structuré. Et c'est en cela que l'immeuble de bureau joue un rôle majeur et incontournable : lieu de sociabilisation, de formation, de repères et d'identité. Il est la vitrine de l'entreprise, lieu où se croisent les collaborateurs, les prestataires et clients ou encore les alternants, les stagiaires, et les nouveaux talents fraichement recrutés...

Mais depuis plusieurs années et d’autant plus depuis la crise du Covid 19 qui a largement bouleversé les codes du monde de l’entreprise, la « fonction », le « rôle » principal des collaborateurs NE DOIT PLUS ÊTRE le seul critère déterminant dans l’aménagement du lieu de travail.  

2. La fin des « usines à bureaux »  

En effet, les « usines à bureaux » ou espaces de bureaux individuels et cloisonnés ne permettant que très peu d’interactions, laissent aujourd’hui majoritairement place à des espaces plus collaboratifs, flexibles et modulables, dotés de technologies intégrées pour permettre à n’importe quel salarié de travailler de façon plus nomade en choisissant et en adaptant son lieu de travail en fonction des différentes tâches qui lui incombent.  

Entre cloisons et mobiliers modulables, chaque employé peut ainsi choisir son espace de travail en fonction de son besoin : zone isolée assurant l’insonorisation et l’intimité pour les appels téléphoniques par exemple, zone ouverte aux échanges et aux partages pour les brainstormings…

Né pour atténuer la formalité du bureau par la mise en avant des interactions humaines, le coworking et les tiers lieux entrent également en jeu. Aménagés de manière à fluidifier les échanges entre salariés et encourager la socialisation et l’inspiration, ces espaces de travail favorisent le bien être des collaborateurs.  

Une dimension clé de l’aménagement de bureau aujourd’hui 81 % des employés hissant le bien-être au travail au premier rang de leurs attentes selon une étude menée par l’IFOP. La mise en place de services est ainsi devenue un critère indispensable et stratégique au sein des entreprises au même titre que la création d’espaces de détente et de lieux d’échanges informels.

 

Si la crise sanitaire a montré de nouvelles façons de travailler grâce aux outils informatiques et numériques, elle a également posé la question du rôle du bureau et notamment du siège social perçu depuis de nombreuses années comme le centre décisionnel et gravitationnel.

Si nous travaillons aujourd’hui deux à trois jours par semaine depuis chez nous, les espaces de travail continuent à se réinventer (bureaux, espaces de coworking, tiers lieux) et poussent les sièges sociaux à adopter une nouvelle fonction plus en phase avec les nouveaux besoins et nouvelles attentes des salariés.  

Une transformation majeure du monde de l’entreprise, assurant désormais la création d’expériences uniques au bureau où le travail collaboratif et la socialisation se retrouvent au cœur des problématiques.  

 

Les plus téléchargés

Photo La Défense depuis Paris

Immobilier de bureaux : à la Défense, la Tour Hekla fait peau neuve

La Tour Hekla dans le quartier d'affaires de la Défense est aujourd'hui en chantier, avec pour ambition d'accroître encore davantage l'offre immobilière de bureaux grâce à la création d'espaces innovants et performants sur le plan environnemental

Photo toits de paris

Universeine, futur écoquartier à Saint Denis

C'est sur le site d'anciennes friches industrielles à Saint Denis que sortira de terre d'ici 2025 l'écoquartier Universeine ; une opération de requalification accordant une place importante à l'immobilier de bureaux et aux démarches environnementales.

Photo de tours de bureaux de nuit

Le marché immobilier de bureaux francilien au S1 2021

Le marché immobilier de bureaux semble bel et bien repartir à la hausse à l’issue du premier semestre 2021 ; outre les secteurs emblématiques du QCA et de la Défense, le Croissant Ouest et la Deuxième Couronne affichent un dynamisme certain.