Bureaux d’entreprise : comment calculer la surface idéale ?

Nantes
15 mars 2022
Superficie des bureaux un choix lié à l'activité de l'entreprise comment calculer la surface idéale

L'estimation correcte des besoins d'une entreprises en termes de surfaces de bureaux lui permettra d'assurer le bon déroulement de son activité. Une superficie qui varie en fonction de l’objet social, de la configuration des postes de travail et de la QVT

Un choix déterminé par le type d’activité

Évaluer la superficie des espaces de travail dont une entreprise à besoin est une étape préliminaire à tout projet de location de bureaux ou d’achat de bureaux. En effet, la surface des locaux professionnels doit permettre le bon déroulement de l'activité et garantir un confort optimal aux utilisateurs. Le cahier des charges doit ici prendre en considération la taille de l'entreprise, le nombre de salariés et collaborateurs et surtout le cœur de l'activité ; c'est donc la nature de l'entreprise qui déterminera le nombre de mètres carrés nécessaires : à titre d’exemple les surfaces dédiées aux activités tertiaires au sein d’un entrepôt logistique n’auront pas la même importance que les bureaux d’une entreprise de service ou d’une profession libérale.

 

La configuration des postes de travail

La surface de bureaux idéale dépend également des choix de l'entreprise quant à la configuration des espaces de travail. Ainsi la mise en place de bureaux en « open space » nécessitera moins d'espace que des bureaux classiques et cloisonnés. 

Nombre d'entreprises font également le choix de recourir à des cloisons modulaires qui leur permettront de faire évoluer le nombre et la nature des postes de travail en fonction des besoins de l'activité. 

Dans le cadre du flex office les salariés et collaborateurs ne disposent pas de bureaux attitrés et évoluent librement dans leur environnement de travail : l'occasion pour les entreprises d'optimiser leur empreinte immobilière et de réduire les surfaces nécessaires.

 

Au-delà des surfaces de travail

Les locaux d'une entreprise ne sont pas seulement composés de bureaux et autres postes de travail : viennent s'y ajouter les locaux techniques, sanitaires, espaces de circulations et éventuelles parties communes qui contribuent à la vie quotidienne de l'entreprise. 

L'immobilier tertiaire se redessine aujourd'hui en fonction des impératifs de qualité de vie au travail (QVT) et de bien-être des salariés, une dynamique qui se traduit par l'apparition de nouveaux espaces en entreprises. Les salles de détente et de convivialité se multiplient ainsi au sein des sociétés les plus modernes, pour lesquelles la prise en compte des critères ESG – économiques, sociétaux et gouvernance – contribuent à la productivité autant qu'à l'épanouissement de chacun. L’identité d’une entreprise, sa stratégie et sa « culture » sont donc également des éléments qui influeront sur le choix des surfaces adéquates, y compris en termes de superficie.

Articles en lien