contact
téléphone

Le Marché des Portefeuilles - édition 2021

12 avril 2021

L’année 2020 fait suite à une année 2019 qui avait été exceptionnelle, aussi bien pour l’investissement en France que pour le sous-segment des portefeuilles. 5 milliards d’euros ont été investis en portefeuilles en 2020 soit -40 % par rapport à l’année 2019 (8,2 milliards) 59 transactions ont été réalisées (vs 76 en 2019)


À RETENIR


2 deals supérieurs à 500 millions ont été réalisés en 2020 : 

  • Le portefeuille CROSS ROADS, 5 actifs commerciaux, vendu par Unibail-Rodamco-Westfield et acheté par le club deal : La Française, Amundi et Crédit Agricole pour 1,1 milliard.
  • Le portefeuille MERCURY, 17 actifs logistiques, vendu par Green Oak et acheté par Patrizia pour 540 millions d’euros.

Une majorité de portefeuilles de logistique et de commerce :

  • 90 % des montants investis en 2020 et 42 transactions pour ces 2 classes d’actif. Respectivement 2,2 milliards investis pour chacune d’entre elles.
  • Les portefeuilles de commerce enregistrent une baisse très mesurée (-3 % seulement vs 2019) malgré les incertitudes enregistrées sur le segment retail.

Les opérations de plus de 100 millions représentent 20 % du nombre d’opérations réalisées en 2020, le cœur de marché se situe sur le segment 0 – 100 millions d’euros avec 80 % du nombre de transactions de portefeuilles.

Les opérations « sale and lease back » sont en hausse par rapport à 2019. La 1ère classe d’actif concernée est la logistique, puis le commerce. 

Le « core »demeure la stratégie d’investissement privilégiée pour les investisseurs : 2,3 Mds d’euros investis. Le « core » séduit toujours les investisseurs français qui se sont positionnés sur des portefeuilles de commerce. 

Les Fonds d’investissement sont les principaux acteurs des cessions et acquisitions de portefeuilles. Ils ont investi 3,3 milliards d’euros en 2020, soit près de 70 % des montants investis en portefeuilles

Les Foncières non cotées est la seule catégorie d’investisseurs dont les volumes d’investissement ont augmenté en 2020 (+42 %), représentant 890 millions d’euros.

Les investisseurs français sont majoritaires en 2020 et représentent la moitié des engagements totaux sur les portefeuilles, soit 2,6 milliards d’euros. 

Arthur Loyd combine une expérience sur la vente de portefeuilles depuis de nombreuses années, associée à une couverture géographique unique en France, grâce à ses 70 implantations en France.

Les plus téléchargés

Le Grand Pariscope - Édition 2021

Marché des VEFA de bureaux et offre future neuve en Ile-de-France. Le segment des cessions de VEFA de bureaux en Ile-France tire son épingle du jeu en 2020 et atteint 3,9 milliards d’euros, une baisse de seulement 4 % par rapport à une excellente année 2019. Ce compartiment du marché a ainsi capté un quart des montants investis en immobilier de bureaux dans la région francilienne. 29 opérations ont été recensées parmi lesquelles : 67 % de VEFA prélouées et 33 % de VEFA en blanc 8 opérations supérieures à 200 millions d’euros...

UN AN DE COVID : impacts humains, organisationnels et immobiliers pour les entreprises

Envahissant nos habitations en mars 2020 et entrainant des modes d’organisation difficiles, le télétravail partiel s'impose comme une composante de la vie des entreprises dans le "monde d'après". Il est d'autant plus primordial pour les sociétés désireuses d’instaurer ce mode de travail à long terme, de rester vigilantes quant aux conséquences psychologiques et sociales que ce dernier pourrait entrainer chez les collaborateurs.

"Ma vie en télétravail" ... témoignage n°1

Après 1 an de pandémie, de confinements répétés et de télétravail imposé, Arthur Loyd fait le point sur l’état psychologique des actifs français, l’organisation des entreprises et l’impact causé sur l’immobilier de bureaux.