Télétravail généralisé : ces salariés qui rêvent de retourner au bureau

20 mai 2021

UNE TENDANCE D’AUTANT PLUS FORTE CHEZ LES JEUNES...

Si seulement 37% des télétravailleurs jugent le travail à distance « moins efficace » que le présentiel, 70% des 18-34 ans -une majorité écrasante- exprime le besoin de retourner au bureau selon l’enquête Odoxa.

« Moins autonomes, plus isolés, contraints à travailler dans des logements plus petits » les 18- 34 ans « vivent une plus mauvaise expérience que leurs aînés ».

« 60% d’entre eux ont le sentiment d’être moins productif à distance » : sentiment d’inefficacité et de surcharge de travail.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le travail à distance ne fait pas si bon ménage avec la nouvelle génération. Le manque d’accompagnement déploré par cette dernière soulève un point important du télétravail.


Ils témoignent...


"Le télétravail n’est pas fait pour moi.

A trop grosse dose - comme à petite d’ailleurs - il m’est difficile de rester concentrée. Depuis mars dernier, 1er confinement, notre appartement s’est transformé en un véritable lieu de distraction : consoles de jeux, tv, bouquins...

En distanciel, la démotivation est très présente."

Femme, 23 ans 

Responsable social media 

vit en couple dans un T2 près de Lyon (69)


"Faisant partie d’une petite structure (35 employés) où, en temps normal, les différentes entités se parlent au quotidien pour avancer, le passage aux outils de communication tels que Slack a été difficile.

En effet, le moindre micro-sujet faisait l’objet d’un message et le nombre d’interlocuteurs avait doublé ! Nous étions très proche de l’épuisement mental et moral, voire du harcèlement.

De plus, il devenait difficile de parler des vrais problèmes à travers un écran."

Femme, 25 ans 

Digital content manager

vit en couple avec un enfant dans un T2 Parisien (75)


"Je vis actuellement dans un studio parisien de 33 m2 avec mon compagnon.

Nous n’avons pas de place pour créer un espace bureau et nous adapter au télétravail. Il nous arrive parfois d’aller téléphoner dans la salle de bain pour éviter de déranger l’autre !"

Femme 26 ans 

Ingénieur qualité en cosmétiques 

vit en coupe dans un studio Parisien (75)


Propos recueillis par Arthur Loyd (mars – avril 2021)

Articles en lien

Photo entrepôts logistiques

Communiqué de presse : Lancements de plate-formes logistiques en blanc : stop ou encore ?

Pas moins de 12 programmes sans locataire identifié ont été mis en chantier au T1, pour un total de 669 000 m². Soit un chiffre équivalent à l’ensemble des plate-formes livrées en France en 2021, après lancement en blanc. Néanmoins l’immobilier logistique a connu une « brusque évolution au cours des derniers mois, percuté de plein fouet, comme d’autres secteurs, par les évolutions géopolitiques et macroéconomiques récentes », note Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique.

Modélisation 3d bureaux Bordeaux

Pourquoi louer des bureaux à Bordeaux Euratlantique ?

Bordeaux et sa métropole séduisent chaque année de plus en plus de chefs d’entreprise en recherche d’un territoire d’implantation dynamique en Nouvelle-Aquitaine. Dopée par sa croissance démographique ainsi que par les multiples projets urbains entrepris ces dernières années, la métropole de Bordeaux compte parmi les plus attractives de France.

Photo aérienne La Grande Motte

Résidentialiser l’habitat des stations du littoral : une idée qui suit son chemin

Transformer en appartements de 2 à 4 pièces les studios-cabines obsolètes des stations du littoral – La Grande-Motte, Cap-Agde… -, en les fusionnant après réhabilitation : c’est l’idée portée par Xavier Bringer, directeur associé de M&A (Montpellier).