Le télétravail s'impose comme une nouvelle norme au sein des entreprises

7 juin 2020

La crise sanitaire et le confinement ont accéléré la mutation des modes de travail : 85 % des cadres souhaitent désormais pratiquer le télétravail, une composante devenue inséparable de l'organisation des entreprises.

[Revue de Presse]
-
Le confinement a généralisé la pratique du télétravail. Même les plus sceptiques ont constaté son efficacité. Et les principaux concernés, les cadres, ont visiblement été convaincus !

 

85% des cadres souhaitent continuer de pratiquer le télétravail

c'est ce que montre une étude menée par Cadremploi, relayée par BFMTV (voir encart ci-dessous)

 

Pour l'économiste Julia de Funès, le retour au 0 télétravail serait une aberration 

 

 

Retrouvez l'ensemble de l'article sur le site de BFM TV en cliquant sur l'image ci-dessous : 

Articles en lien

Photo entrepôts logistiques

Communiqué de presse : Lancements de plate-formes logistiques en blanc : stop ou encore ?

Pas moins de 12 programmes sans locataire identifié ont été mis en chantier au T1, pour un total de 669 000 m². Soit un chiffre équivalent à l’ensemble des plate-formes livrées en France en 2021, après lancement en blanc. Néanmoins l’immobilier logistique a connu une « brusque évolution au cours des derniers mois, percuté de plein fouet, comme d’autres secteurs, par les évolutions géopolitiques et macroéconomiques récentes », note Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique.

Modélisation 3d bureaux Bordeaux

Pourquoi louer des bureaux à Bordeaux Euratlantique ?

Bordeaux et sa métropole séduisent chaque année de plus en plus de chefs d’entreprise en recherche d’un territoire d’implantation dynamique en Nouvelle-Aquitaine. Dopée par sa croissance démographique ainsi que par les multiples projets urbains entrepris ces dernières années, la métropole de Bordeaux compte parmi les plus attractives de France.

Photo aérienne La Grande Motte

Résidentialiser l’habitat des stations du littoral : une idée qui suit son chemin

Transformer en appartements de 2 à 4 pièces les studios-cabines obsolètes des stations du littoral – La Grande-Motte, Cap-Agde… -, en les fusionnant après réhabilitation : c’est l’idée portée par Xavier Bringer, directeur associé de M&A (Montpellier).