L'indispensable du marché investissement - Ile-de-France - T3 2021

27 octobre 2021
Couverture indispensable du marché T3 2021 IDF

Découvrez l'Indispensable du marché de l'Investissement en Ile-de-France du troisième trimestre 2021. Pour télécharger le fichier, cliquez sur le bouton ci-dessous.

télécharger

Pour résumer :

• Malgré un regain d’activité au 3ème trimestre 2021, le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise en IDF ne rattrape pas son retard pris en début d’année. Ainsi 8,3 milliards d’euros ont été investis, un volume un baisse d’un tiers par rapport à la même période en 2020 et d’un quart par rapport à la moyenne décennale.

• L’essentiel des secteurs est concerné par ce recul de l’activité : d’un côté Paris pâtit toujours d’un manque de produits, qu’ils soient sécurisés ou en fin de cycle. Les montants investis y ont chuté de 33 % en un an, une baisse qui atteint 40 % à Paris QCA. De l’autre, de nombreux investisseurs font encore preuve de prudence concernant certains marchés périphériques en raison de la remontée des taux de vacance et de l'incertitude quant au remplissage d'actifs récemment livrés. Seul le quartier d’affaires de La Défense fait exception et regagne l’intérêt des investisseurs depuis le début d’année en comptabilisant 560 millions d’euros investis contre à peine 110 millions d’euros un an auparavant.

• Le 4ème trimestre s'annonce actif, mais ne compensera sans doute pas une année 2021 qui resterait le point bas de cette crise pour le marché de l'investissement. Les perspectives 2022 semblent encourageantes : abondance de capitaux prêts à être déployés, amélioration du contexte économique et sanitaire, etc. La poussée inflationniste, la fin du "quoi qu'il en coûte" et l'incertitude politique générée par l'élection présidentielle demeurent néanmoins des facteurs exogènes à surveiller.

Les plus consultées

Femme en burn-out et salariée en réunion

Entre télétravail et retour au bureau, l'enjeu des collaborateurs

Si la fin d’année 2021 est placée sous le signe de la reprise économique, la pandémie a indéniablement marqué le monde du travail. Selon de récentes études, l’état de détresse psychologique des salariés continue de s’intensifier et soulève de réelles problématiques quant à l’organisation et la QVT - qualité de vie au travail. Un enjeu de taille pour les entreprises qui vont devoir redoubler d’efforts pour contrer les effets de la crise sanitaire et rester attractives.

Photo immeubles contre-plongée

"L’espace de travail, un outil de stratégie et de management" – Une interview Elisabeth Laville pour Actuel RH

Si de nombreux experts annonçaient déjà il y a 5 ans, l’explosion du travail nomade à horizon 2025, la crise du covid-19 a indéniablement impacté le monde du travail. La mise en place du télétravail forcé, la dématérialisation des tâches professionnelles - rendue possible grâce à l’essor des nouvelles technologies - et l’inversion du rapport au travail individuel versus collaboratif sont autant de bouleversements qui poussent les entreprises à revoir la fonction de leur outil immobilier.

Illustration paris indispensable du marché Arthur Loyd

Marché des bureaux Paris Ile-de-France - L'indispensable du 3e trim. 2021

[ location bureau ] Paris & Ile-de-France : les chiffres clés du marché des bureaux au 3ème trimestre 2021