Bordeaux Métropole : un nouveau schéma de mobilité adopté pour les dix prochaines années

Le président de Bordeaux Métropole, Alain ANZIANI, a présenté lors d’une conférence de presse le schéma des mobilités 2020-2030. L’objectif pour la prochaine décennie est clair : offrir des solutions de transport à Bordeaux plus efficaces, plus rapides et surtout moins polluantes, adaptées à chaque personne et chaque territoire.

lire l'article Piste cyclable Bordeaux

Des mobilités repensées en profondeur à Bordeaux

Ces dernières années, le nombre de déplacements dans la métropole de Bordeaux s’est fortement accru. Cette hausse se traduit par des embouteillages quotidiens dont se plaignent bon nombre de Métropolitains. Car si les transports en commun à Bordeaux sont une solution pour certains, ce n’est pas le cas pour tous : 26% des individus et 29% des emplois ne sont pas desservis.

Dans les communes peu denses en plein développement où le tram n’apparaît pas comme une option, des solutions de mobilité sur-mesure doivent être trouvées. Face à ces problématiques, la Métropole dévoile son nouveau plan d’action.  

 

Un projet, cinq objectifs

  • Décongestionner le territoire métropolitain
  • Fluidifier les liaisons rive droite / rive gauche
  • Offrir des alternatives attractives aux liaisons métropole / hors métropole
  • Décarboner les mobilités
  • Favoriser une nouvelle gouvernance

 

Réseau structurant 2030

Les différents modes de déplacement

Afin d’offrir la possibilité à chaque usager de choisir son mode de transport en fonction de ses besoins et quel que soit son lieu de travail ou d’habitation, la Métropole de Bordeaux a fait le choix de renforcer la multimodalité sur son territoire.

 

Les mobilités actives : la marche et le vélo

La mobilité active (c’est-à-dire nécessitant un effort physique) présente des avantages considérables : amélioration de la condition physique et de la santé mentale, diminution de la pollution, réduction de la congestion routière, moindre coût…

C’est sans doute ce qui explique qu’elles (la marche et le vélo) sont de plus en plus plébiscitées.  Ce succès est dû à une évolution des comportements sociaux mais également aux aménagements spécifiques qui ont été conduits ces dernières années sur le territoire. Le réseau de pistes cyclables est notamment passé de 750 km en 2010 à près de 1500 km en 2021.

Dans une zone urbaine où 30% des déplacements en voiture concernent une distance inférieure à 2 km, la marge de progression pour offrir davantage d’options aux citadins actifs est encore grande. D’où la création de deux plans d’action distincts pour la marche et le vélo.

  • Le Plan marche : afin de faciliter la vie des piétons, les trottoirs seront désencombrés, les passages cloutés sécurisés et de nouvelles zones favorisant la marche (contrôle d’accès pour les véhicules, limitation de vitesse à 30 km/h…) seront créées.
  • Le Plan vélo : La Métropole de Bordeaux prévoit 60% d’aménagements cyclables en plus ainsi que la mise en place du Réseau Vélo Express (ReVE). Ces 250 km de larges pistes cyclables où deux vélos pourront cohabiter de front composeront 14 itinéraires organisés en radiales (vers Bordeaux) et en circulaires. Les pistes classiques continueront bien entendu à être entretenues et seront améliorées (station de réparation, arceaux de stationnement, abris-vélos, vélobox). Les services de mise à disposition de vélo (également connus sous le nom de V³) seront développés grâce à l’acquisition de vélos à assistance électrique, pliants, cargos etc.
Vélo à Bordeaux

Les mobilités alternatives : tram, bus, RER

Le Tram : le réseau de tramway bordelais TBM (géré par la société Keolis) compte parmi les plus étendus de France. L’extension de la ligne A sera mise en service début 2023. Deux lignes de tramway supplémentaires sont à l’étude (E et F) afin d’optimiser la couverture sur la métropole.

En réalité, il s’agit de pose d’aiguillages au niveau de station existantes pour permettre notamment de nouvelles liaisons directes : entre la gare Saint-Jean et l’aéroport de Bordeaux-Mérignac ainsi qu’entre la rive droite et la gare.

Tramway Bordeaux
  • Le Bus : un réseau de d’autobus express a été créé afin de rapprocher les territoires limitrophes de la métropole (comme les communes de Créon, Blaye, Belin-Beliet…) et connecter les lignes de bus entre elles par le biais de lignes circulaires.

L’objectif est de réaliser en 10 ans plus de 100 km de bus express sur 7 lignes et de passer de 80 à 160 km de couloirs d’autobus. En outre, la flotte de bus existante (diesel et hybride) est progressivement remplacée par des véhicules propres (électriques et hydrogènes ou gaz-bio).

  • Le Train : le RER métropolitain va venir renforcer l’offre de train et proposer de nouvelles lignes directes comme Libourne – Arcachon (avec un objectif d’un train par heure).
  • La voiture, autrement : l’autopartage et le covoiturage vont être fortement encouragés et de nouvelles infrastructures, déployées.
  • La traversée de la Garonne : les bateaux BatCub (Bat³), le pont Simone Veil ainsi que le futur téléphérique (encore à l’étude) aideront les girondins à passer d’une rive à l’autre.

 

Rue Bordeaux

Ces dernières années, nos déplacements sont devenus à la fois plus faciles et plus complexes, c’est le paradoxe auquel nous sommes confrontés. La saturation des infrastructures a contraint la métropole de Bordeaux, en plein développement, à repenser son plan de mobilité. En effet, grâce à des solutions multiples souples et sur-mesure, les bordelais pourront avoir des déplacements alternatifs à la voiture qui verront progressivement le jour jusqu’en 2030.

Voir l'ensemble de nos offres de location de bureaux à Bordeaux

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Smart Building Bordeaux

Smart building, des bureaux plus écologiques à Bordeaux

L’urbanisation est au cœur des enjeux actuels de la métropole : elle doit être durable et maîtriser son impact environnemental, d’où l’éclosion du Smart building à Bordeaux.

Photo bar coworking

Bordeaux Euratlantique : le nouveau quartier d’affaire en vogue

Plébiscitée par 1 répondant sur 4, Bordeaux, capitale emblématique de la Nouvelle-Aquitaine, conserve pour la huitième année consécutive la première place du palmarès des villes où il fait bon travailler

Photo apéritif

10 raisons d’investir dans des locaux professionnels à Bordeaux

Vous cherchez l’emplacement idéal pour installer vos bureaux à Bordeaux ? Voici 10 raisons de choisir Bordeaux.

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...