Dans le quartier d’affaire de la Défense, les Tours Miroirs donnent naissance à un nouvel ensemble immobilier

13 novembre 2021
Photo sommet immeuble de bureaux ciel bleu

Le projet de transformation des tours Miroirs du côté de la Défense vient de recevoir son agrément : l'ensemble immobilier doit céder la place à un complexe mixte mêlant bureaux, commerce et hôtel dans un cadre moderne et végétalisé

La Défense : la transformation des Tours Miroirs

Un ensemble immobilier emblématique

C’est à Courbevoie en 1981 que furent construites Les Miroirs, au cœur du premier quartier d’affaire européen. Au pied de la passerelle Iris et au plus près de l’Esplanade, cet immeuble de 57 500m² s’élève à une hauteur de 69m² et comporte 16 étages ; en décalage vis-à-vis des conceptions architecturales de l’époque, les Tours Miroirs s’illustrent en tant que premier ensemble de bureaux dit « de troisième génération ». Composés de huit corps de bâtiments gravitant autour d’une place dotée d’un bassin et de cylindres décorés, les Miroirs eurent le privilège d’accueillir le siège des sociétés Rhône-Poulenc et Saint-Gobain ; elles sont aujourd’hui vides d’occupants, à l’exception de la présence notable de la Mutuelle B2V. Cet ensemble immobilier emblématique se trouve aujourd’hui en cours de transformation, le préfet de la région Île de France ayant donné son feu vert afin que les Tours Miroirs cèdent leur place à un nouveau complexe mixte des plus modernes.

Une mutation ambitieuse

L’ensemble immobilier des Miroirs est composé de trois tours hautes de 100,150 et 180 m ; si les contours du projet de transformation ne sont pas encore connus, celui-ci sera manifestement de grande ampleur et s'appuiera sur les structures existantes. Le complexe mixte à venir va notamment doubler les surfaces de bureaux qui atteindront ainsi 111 700m², la transformation incluant un hôtel de 19 500m² qui comptera 250 à 300 chambres, et 10 300m² de surfaces commerciales. Le futur ensemble de bureaux s'inscrira dans les dynamiques architecturales modernes et disposera ainsi d'un rooftop, l'immeuble s'organisant autour d'une place publique ouverte et végétalisée qui constituera une nouvelle connexion entre la commune de Courbevoie et le quartier de la Défense. Bien que la transformation des tours Miroirs soit désormais agréée par la Préfecture, elle reste pour l'heure à l'état de projet puisque de nombreuses étapes administratives restent à franchir avant que le futur complexe puisse effectivement voir le jour.

Articles en lien

Photo entrepôts logistiques

Communiqué de presse : Lancements de plate-formes logistiques en blanc : stop ou encore ?

Pas moins de 12 programmes sans locataire identifié ont été mis en chantier au T1, pour un total de 669 000 m². Soit un chiffre équivalent à l’ensemble des plate-formes livrées en France en 2021, après lancement en blanc. Néanmoins l’immobilier logistique a connu une « brusque évolution au cours des derniers mois, percuté de plein fouet, comme d’autres secteurs, par les évolutions géopolitiques et macroéconomiques récentes », note Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique.

Modélisation 3d bureaux Bordeaux

Pourquoi louer des bureaux à Bordeaux Euratlantique ?

Bordeaux et sa métropole séduisent chaque année de plus en plus de chefs d’entreprise en recherche d’un territoire d’implantation dynamique en Nouvelle-Aquitaine. Dopée par sa croissance démographique ainsi que par les multiples projets urbains entrepris ces dernières années, la métropole de Bordeaux compte parmi les plus attractives de France.

Photo aérienne La Grande Motte

Résidentialiser l’habitat des stations du littoral : une idée qui suit son chemin

Transformer en appartements de 2 à 4 pièces les studios-cabines obsolètes des stations du littoral – La Grande-Motte, Cap-Agde… -, en les fusionnant après réhabilitation : c’est l’idée portée par Xavier Bringer, directeur associé de M&A (Montpellier).