Dans le quartier de la Défense, l’immobilier de bureaux s’adapte au télétravail

Le télétravail a bousculé les habitudes des salariés de la Défense et l’organisation du travail en entreprise. La baisse de la fréquentation des bureaux se traduit par un recul des besoins en surface et la nécessité de mettre en place des solutions flexibles.

lire l'article Photo aérienne tours de bureaux La Défense

Une baisse de fréquentation dans les bureaux

Dans le quartier de la Défense comme au sein de bien d'autres pôles tertiaires, la pandémie et les différentes restrictions ont profondément transformé les habitudes des salariés et les modes de travail. La mise en place d'accords de télétravail à long terme au sein de nombreuses entreprises – sachant que depuis le 1er juillet 2021, le télétravail pourra s’effectuer deux jours par semaine – a entraîné une forte baisse du taux de présence dans les bureaux : ainsi d'après le directeur général de l'organisme public Paris-La Défense, le taux de présence au sein des entreprises était de 60 à 70 % avant les vacances d'été et tombe désormais à 40 %. Or il semble Difficile voire impossible aujourd'hui d'imposer à nouveau une présence constante des salariés au sein des bureaux, dans la mesure où beaucoup d’entre eux se sont habitués au télétravail et au travail hybride, ainsi qu'à l'autonomie dans la réalisation de leurs tâches. Se pose dès lors la question de l'adaptation de l'immobilier tertiaire du quartier de la Défense qui compte près de 4 millions de mètres carrés de bureaux, de nouvelles livraisons étant attendues au cours des prochaines années.

Une réduction des besoins en surface

Il faut ainsi s'attendre à une baisse de la demande des entreprises en termes de surface allant de 5 à 20 % en fonction des secteurs d'activité et de la culture d'entreprise qui prévaut au sein de chaque société. En tout état de cause, les entreprises installées dans le premier quartier d'affaires européen devront le plus souvent se tourner vers des solutions flexibles adaptées au nomadisme professionnel : flex office et coworking semblent ainsi constituer l’horizon de l’immobilier de bureaux post-covid 19. Bien que le télétravail se soit généralisé, les bureaux et le travail en présentiel demeurent indispensables au déroulement des différentes activités tertiaires, ne serait-ce qu'en raison de la nécessité de maintenir le lien social dont ont besoin les professionnels. Le siège de l'entreprise – à La Défense comme ailleurs – est donc appelé à demeurer un site dédié au travail, mais doit également évoluer vers la mise en place d’espaces de rencontre et de communication, encourageant la cohésion entre les salariés et collaborateurs, la collaboration et la créativité. Les immeubles de bureaux devront également proposer à la location comme à la vente des surfaces plus réduites, les baux flexibles pouvant également être de mise face à la rigidité du traditionnel bail « 3 6 9 ».

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Photo aérienne tours de bureaux La Défense

A La Défense, l’ensemble immobilier de bureaux « The Link » donne priorité au bien-être

Le quartier de la Défense conserve son attractivité grâce notamment à des projets immobiliers tertiaires aussi modernes qu'ambitieux : The Link offre ainsi des espaces de bureaux qui symbolisent la transition vers le « monde d’après »

Photo crépuscule Nanterre d'immeuble d'habitations

Cœur de quartier : un programme immobilier mixte à Nanterre

Parmi les programmes les plus ambitieux du Grand Paris figure l'opération Cœur de quartier à Nanterre, qui se traduit par l'apparition d'un écoquartier caractérisé par ses orientations innovantes.

Photo immeuble haussmannien Paris végétation

Biome, un projet de réhabilitation à vocation tertiaire au cœur de Paris

Associant construction et réhabilitation, le projet Biome verra bientôt naître un ensemble immobilier mixte regroupant des bureaux, commerces et services dans un cadre végétalisé accordant une place centrale à la performance énergétique et écologique.

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...