A La Défense, l’ensemble immobilier de bureaux « The Link » donne priorité au bien-être

3 décembre 2021
Photo aérienne tours de bureaux La Défense

Le quartier de la Défense conserve son attractivité grâce notamment à des projets immobiliers tertiaires aussi modernes qu'ambitieux : The Link offre ainsi des espaces de bureaux qui symbolisent la transition vers le « monde d’après »

Le projet « The Link » à La Défense : entre performance et QVT

Un projet de bureaux qui transforme la Défense

Le marché immobilier tertiaire francilien n'a pas été « vaincu » par la crise sanitaire, comme en témoigne le quartier d'affaires de la Défense, qui maintient son attractivité grâce à la présence d'ensembles de bureaux modernes et performants. Il en est ainsi de « The Link » dans le quartier Michelet, un ensemble composé de deux tours reliées sur 30 niveaux par des passerelles végétalisées auxquelles l'ensemble doit son nom. Tour emblématique au cœur du quartier d’affaires, The Link comprendra deux ailes : l’aile « Arche » qui culminera à 228 mètres au-dessus du Parvis avec 50 étages et l’aile « Seine » à 165 mètres avec 35 étages. Les passerelles permettront de créer des plateaux de 3 000 m² et 6 000 m² en duplex, l’ensemble immobilier reposant sur un socle commun de trois niveaux entre le boulevard urbain et le parvis. Au total les salariés pourront bénéficier de de 130 000m² de bureaux, espaces de coworking, auditoriums, incubateurs internes, espaces de restauration etc. Symbole de la transformation urbaine de la Défense, The Link jouit d'un emplacement stratégique non loin de la ville de Puteaux et aura pour principal objectif de rééquilibrer la Skyline de la Défense en dessinant une nouvelle porte d'entrée avec la Tour First. En assurant un nouvel accès vers le quartier d'affaires et en améliorant son accessibilité, c'est l'ensemble du cours Michelet qui se trouve restructuré grâce à l'ensemble immobilier de bureaux The Link.

Un immobilier de bureaux adapté au « monde d’après »

L'architecture de « The Link » et ses caractéristiques générales s'inscrivent dans les dynamiques de confort et de qualité de vie qui transforment l'immobilier de bureaux depuis plusieurs années ; l'ensemble bénéficiera ainsi de la première véritable tour en plein air avec 2800 m² d'espaces extérieurs composés de six grandes terrasses, 15 jardins suspendus à l'air libre, six jardins divers, et deux jardins en rooftop. Aucun des futurs utilisateurs de la tour ne se trouvera à plus de 30 secondes d’un espace extérieur…Une végétalisation qui s’accompagnera d’une importante luminosité naturelle grâce à un clair de vitrage maximal sol-plafond. Ce marqueur écologique permettra à The Link de bénéficier du label HQE Exceptionnel, cet ensemble obéissant aux objectifs environnementaux fondés notamment sur la décarbonation du secteur tertiaire. Enfin, les tours The Link offriront aux utilisateurs une qualité d'air optimal à travers les systèmes de traitement de l'air installés sur les trames de façades : ceux-ci pourront distribuer entre 30 et 300 mètres cubes d'air neuf en s'adaptant à la présence aux activités en cours dans les bureaux. The Link offre ainsi sans conteste un exemple d’immobilier de bureaux typique de ce que l’on a désormais coutume d’appeler « le monde d’après ».

Articles en lien

Photo entrepôts logistiques

Communiqué de presse : Lancements de plate-formes logistiques en blanc : stop ou encore ?

Pas moins de 12 programmes sans locataire identifié ont été mis en chantier au T1, pour un total de 669 000 m². Soit un chiffre équivalent à l’ensemble des plate-formes livrées en France en 2021, après lancement en blanc. Néanmoins l’immobilier logistique a connu une « brusque évolution au cours des derniers mois, percuté de plein fouet, comme d’autres secteurs, par les évolutions géopolitiques et macroéconomiques récentes », note Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique.

Modélisation 3d bureaux Bordeaux

Pourquoi louer des bureaux à Bordeaux Euratlantique ?

Bordeaux et sa métropole séduisent chaque année de plus en plus de chefs d’entreprise en recherche d’un territoire d’implantation dynamique en Nouvelle-Aquitaine. Dopée par sa croissance démographique ainsi que par les multiples projets urbains entrepris ces dernières années, la métropole de Bordeaux compte parmi les plus attractives de France.

Photo aérienne La Grande Motte

Résidentialiser l’habitat des stations du littoral : une idée qui suit son chemin

Transformer en appartements de 2 à 4 pièces les studios-cabines obsolètes des stations du littoral – La Grande-Motte, Cap-Agde… -, en les fusionnant après réhabilitation : c’est l’idée portée par Xavier Bringer, directeur associé de M&A (Montpellier).