Réaménagement du Marché-Gare : redynamiser l'entrée Ouest de la ville de Nîmes

Nîmes
28 septembre 2021
marché gare nîmes

L’opération de requalification du Marché-Gare vise à stimuler l’attractivité de cette zone stratégique située à la porte ouest de Nîmes. Le projet prévoit notamment de dynamiser l’offre tertiaire et la filière agroalimentaire.

La requalification de la ZAE du Marché-Gare

Un projet de requalification pour dynamiser le secteur

L'opération de requalification du quartier du Marché-Gare englobe plusieurs objectifs destinés à redynamiser un secteur dont l'attractivité a largement décru au cours des dernières années. La communauté d'agglomération de Nîmes métropole entend notamment moderniser la ZAE de Marché-Gare. Une requalification axée notamment sur le secteur tertiaire : un nouveau quartier durable devra ainsi émerger, abritant des bureaux, des commerces en rez-de-chaussée ainsi que des bâtiments patrimoniaux qui feront parfois l’objet de rénovation. L’aménagement du Marché-Gare ambitionne également de mettre en relief l’identité historique du site par la préservation et la réhabilitation d’éléments architecturaux emblématiques ; une mutation qui marque l’une des premières étapes dans le processus de métropolisation de l’agglomération nîmoise, dont le terme est fixé à l’horizon 2030. Au total, un budget de 38 millions d'euros sera consacré à la requalification de cette zone qui s’étend sur 23ha.

 

La transformation de l'entrée Ouest de la ville

Cette vaste opération s'inscrit dans une dynamique globale de transformation de la porte Ouest de Nîmes dont le but est de redéfinir l'image de ce secteur : ce dernier revêt en effet un aspect stratégique en vertu du projet de territoire Nîmes métropole 2030, dans la mesure où il se trouve à l’entrée de l’agglomération. Outre la valorisation du foncier, la requalification du marché gare vise surtout à valoriser ce front bâti urbain d’entrée de ville. Traditionnellement dédié à l’agro-alimentaire, l’ouest de la ZAE du Marché-Gare confirmera cette vocation. Dans une perspective de durabilité, l’aménagement du quartier prévoit la création d’un espace public central fédérateur. Ce projet de requalification se déroulera en plusieurs phases, l’ensemble du processus devant s’étaler sur une quinzaine voire une vingtaine d’années.

Articles en lien

reforme dpe

Réforme du DPE : ce qui change à compter du 1er juillet 2021

La réforme du DPE s’inscrit dans la perspective de transition écologique et climatique, et répond aux nouvelles exigences du bâti en matière de performance énergétique. A compter du 1er juillet 2021, le diagnostic devra ainsi comporter plusieurs nouveaux éléments.

Messagerie à Garons - IDEC Grand Sud

IDEC GRAND SUD : Messagerie de 8 000 m2 à Garons et projets tertiaires à Montpellier

Projets de messagerie à Garons et de programmes tertiaires à Montpellier, explications détaillées sur le métier de constructions clé en main pour les entreprises, tendances à l’oeuvre, nouveau nom…

Port-L’Ardoise : vers une nouvelle gestion, pour mieux exploiter le potentiel logistique

L’activité du port de Laudun-L’Ardoise s’est réduite, après la fermeture de l’usine ArcelorMittal, il y a une quinzaine d’années. A partir de 2023, la Compagnie nationale du Rhône va récupérer la gestion globale. Un schéma de développement du transport fluvial va être impulsé par VNF le long du Rhône.