Cambacérès : La Halle Nova préfigure l'avenir de l'offre tertiaire

Montpellier
20 janvier 2022
halle nova cambaceres

Un programme immobilier innovant, mêlant espaces de travail, restauration, sports et évènements, va voir le jour dans la Zac Cambacérès d’ici à fin 2024. La desserte, par la future extension de la ligne 1 du tramway, est jugée décisive par les porteurs du projet. Autres critères phares : les dimensions environnementales et servicielles.

Rencontres avec Julien DESTOUCHES, Directeur régional Sud Ouest Amétis Groupe; Alexandre TEISSIER, PDG Gaïa Promotion et Hibrid Foncière Créateur Marché du Lez; Laurent LOMBARDO, Directeur régional Grand Sud Lazard Group

 

Avec la Halle Nova, le paysage tertiaire neuf de Montpellier va connaître un coup de frais, le long de l’extension de la ligne 1 du tramway, en entrée de la Zac Cambacérès. Le groupement Lazard Group (Laurent Lombardo) - Amétis (Bertrand Barascud et François Fontès) - Gaïa Promotion (Alexandre Teissier) - Hibrid foncière (nouvelle marque du Marché du Lez) a été désigné, fin 2020, lauréat de la consultation lancée par Montpellier Méditerranée Métropole. “ La Halle Nova révolutionnera l’offre tertiaire, en associant, au sein d’un socle actif, des espaces de vie, de convivialité, de formation, de travail et de coworking, la vente ou la location ”, résument les promoteurs. Cette dynamique servicielle se doublera d’innovations environnementales concoctées par Coloco (lire ci-contre). L’idée est de “ capter les demandes exogènes des grands groupes nationaux et internationaux, grâce à des offres disponibles à très court terme, ce qui répondra aux modes de travail futurs, aux différents besoins des utilisateurs et à tous les types de demandes ”. La Halle Nova sera un gros porteur, avec 565 emplois créés, dont 420 sur les plateaux de bureaux, 115 dans les activités de services et les commerces, ainsi que 30 sur l’espace de coworking.

 

Une offre diversifiée et une commercialisation lancée

"Le lieu condensera une grande diversité de services et d’activités. Déjà preneurs : Bureaux&Co (working place) sur 1.800 m2, Gravity Innovation (1.000 m2 dédiés à l’accompagnement de porteurs de projets), Mediaschool (enseignement spécialisé dans les médias, la communication et le digital) sur 800 m2. En pied d’immeuble, un socle de 5.000 m2  proposera des commerces de proximité, une conciergerie, un centre de mobilités douces et côté restauration et loisirs, l’espace Nova Food regroupera 10 espaces distincts, deux bars, une boulangerie, un café des sports, une brasserie et une pizzeria.

La commercialisation est lancée, pour la partie tertiaire, depuis septembre. « Nous ne visons que des entreprises extérieures à la métropole, ou bien basées ici mais avec une grosse croissance d’emplois, avance Alexandre Teissier. Pas question de vider les Zac vieillissantes. » Au final, les promoteurs ont optimisé le programme initial - 1.000 m2  de bureaux en plus et 500 m2  de commerces, services (magasin de vélos) avec tous les preneurs d’ores et déjà identifiés pour arriver à 26.000 m2. « C’est le signe que nous avons confiance dans notre projet. On a déjà reçu une quinzaine de demandes de preneurs, alors que le programme n’est livré que dans trois ans ! », se félicite-t-il. Quatre plots sont prévus : Amétis et Gaïa pour les plots A et C (10.000 m2), Lazard Group pour les plots B et D (10.000 m2)."

 

"Du côté du socle commercial et serviciel, 80 % est déjà précommercialisé. Outre l’accessibilité, le positionnement  et  le  caractère  innovant  de  la  Halle Nova,  le  succès  commercial  du  socle  tient  à  une cohérence  de  sa  programmation  et  leurs  synergies,  et  à  -15%  du  niveau  des  loyers.  Les  bureaux sont au même prix qu’avenue Raymond-Dugrand. C’est une stratégie de notre part. Concernant les commerces,  nous  préconisons  de  plafonner  les loyers à 10% de leur chiffre d’affaire. Nous proposerons un parking mutualisé et foisonné à l’échelle du projet. C’est une règle de bonne conduite pour éviter des climats de tension entre bailleurs et locataires. Ce n’est pas le cas de toutes les foncières… », sourit Laurent Lombardo, directeur régional Grand Sud de Lazard Group. « Le socle actif, impulsé par Alexandre Teissier,   distingue   le   programme,   car il  créera  une  animation  à  l’échelle  du  quartier  » conclut-il.  «  Au-delà  des  bureaux  de  dernière  génération et la grande qualité environnementale et architecturale, ce principe d’animation en rez-de-chaussée est très innovant. Dans ce socle tout type de commerces et de services seront actifs à toute heure de la journée, et pas seulement entre 12h et 14h ! »"

 

Forte végétalisation

"Un projet résolument vert : labellisé Breeam Very Good avec une démarche E+C- de  niveau C1, Bâtiment à énergie positive et réduction carbone, 3.509 m2 d’espaces plantés, bâtiment bas carbone, 2 serres et 4 patios végétalisés, 4 toitures végétalisées dont une accessible au public, 3 toitures photovoltaïques, 20 trottinettes et 10 vélos électriques...

« Grâce à deux serres végétalisées, l’immeuble sera autoventilé et rafraîchissant », se félicite Alexandre Teissier. « Les serres abriteront des gradins en forme d’amphithéâtres,  destinés  à  se  reposer,  à  donner des  rendez-vous  ou  à  réaliser  des  pitchs.  »  Julien Destouches,  directeur  régional  Sud-Ouest  d’Amétis, d’ajouter « Ces deux serres urbaines, semi-cou- vertes  et  très  plantées,  permettront  d’avoir  une image  architecturale végétalisée depuis  l’A709. Leurs réalisations seront aussi le point le plus tech- nique de l’opération : il faut planter des arbres, gérer l’hygrométrie, la température, recourir à des bureaux d’études spécialisés dans la conception des serres…  ».  À noter que la Halle Nova,  premier  im- meuble visible en entrant dans la Zac Cambacérès, jouera le rôle d’écran anti-bruit pour les opérations futures à proximité, notamment l’écocampus MBS."

 

Un tramway jugé primordial

"En 2024, la Halle Nova sera desservie par l’extension de la ligne 1 du tramway. Le passage du tramway est  jugé  «  primordial » par Alexandre Teissier. « On ne peut plus avoir d’immeubles de bureaux sans le tramway au pied du bâtiment. Avec un maximum de services et d’usages en pied d’immeuble et une dimension environnementale des bâtiments, la desserte en transports en commun fait partie des trois critères de base pour la nouvelle offre tertiaire  ».

« La desserte par le tramway est primordiale, à la fois pour la commercialisation et pour l’intérêt des utilisateurs  »  ajoute  Laurent  Lombardo.  Nos  programmes  Neos  1  et  2,  situés  à  Montpellier  Ouest, n’auraient pas rencontré un tel succès commercial sans la proximité de la station Sabines ». Même approche  pour  Julien  Destouches : « La desserte en tramway est essentielle pour les immeubles de bureaux de cette taille. La question des mobilités est très  importante.  Tout a été  anticipé  pour  la  Halle Nova, avec, outre le tramway, une accessibilité à vélo, la possibilité de les stationner, la proximité de la gare TGV, de l’aéroport et de l’autoroute ». Ce programme  tertiaire  iconique,  «  le  plus  important dans la métropole de Montpellier sur les prochaines années  »  selon  Julien  Destouches,  sera  aussi  doté de 500 places de parking."

 

Des savoir-faire complémentaires

"Amétis et Gaïa Promotion travaillent ensemble sur une dizaine d’opérations en cours de développement ou de montage au niveau national : Nantes, Lyon, région Paca, futur Village olympique des médias pour Paris 2024… « Alexandre Teissier apporte son expertise multi-usages, le but étant d’apporter de la vie dans des opérations mixtes. Nous réalisons de notre côté les bureaux et/ou les logements, selon les opérations », explique Julien Destouches (Amétis). La Halle Nova est l’opération la plus avancée de cette collaboration. Pour sa part, Lazard Group présente la spécificité de commercialiser toutes ses opérations en blanc. « On ne s’adosse à aucun investisseur. Nous lançons les programmes, les commercialisons  et  une  fois  commercialisés,  nous  les mettons sur le marché de la vente à investisseurs », résume Laurent Lombardo."

Articles en lien

Photo programme Arion à Odysseum

Le groupe EDH choisit le programme Arion à Odysseum

Rencontre avec Marco MANTEGA Directeur immobilier Groupe EDH et Yoni ARENA Directeur Brassart Montpellier.

de-la-sierra

De La Sierra : Le meilleur café d'Amérique Centrale au coeur de Port-Marianne

Envie de déguster des cafés de spécialité exceptionnels, provenant de la Cordillère cacahuatique au Salvador ou de la région de Chanchamayo au Pérou ? Rendez-vous à De la Sierra (‘De la chaîne de montagnes’), nouveau torréfacteur de café, au coeur de Port-Marianne à Montpellier, face à la future Zac de la République.

Photo aérienne du 610 jacou

Le 610 : un lieu de travail pensé comme un lieu de vie

Le Groupe Sarro et le Groupe MJ Développement réalisent un ensemble mixte de 6.388 m2 (dont 3.400 m2 de bureaux) à Jacou, alliant tertiaire et services. Le projet va aussi requalifier la zone d’activités Clément Ader.