La Rencontre des Entrepreneurs de France décentralisée à Montpellier

Crise du recrutement, redéfinition du bonheur au travail ou encore créativité RH. Voilà quelques tendances débattues par plus de 500 décideurs du Grand Montpellier à l’occasion de la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France) Montpellier, le 8 septembre au Domaine des Grands Chais à Mauguio.

lire l'article rencontre-des-entrepreneurs-de-france-montpellier

Difficultés de recrutement, bien-être au travail ou créativité RH : le 8 septembre au Domaine des Grands Chais (Mauguio), la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France) Montpellier, première édition décentralisée de la REF organisée par le Medef Montpellier, a été l’occasion pour plus de 500 décideurs du grand Montpellier d’aborder les sujets de la rentrée. Des pistes de réflexion ont aussi été lancées, pour nourrir les actions et stratégies des dirigeants et managers dans les prochains mois. La vice-présidente du Medef Montpellier, Ophélie Laboury, estime ainsi que l’entreprise de demain devra être « coconstruite » entre dirigeants et salariés. Initiative inédite, elle propose de mettre en place, à l’attention des jeunes cadres, des projections de parcours professionnels partagés entre plusieurs entreprises, pour les fidéliser au territoire.  

Pour Fabrice Le Saché, vice-président et porte-parole du Medef national, « le dialogue social est la seule voie d’une grande nation pour progresser », alors que se profile une réforme des retraites à haut risque pour le gouvernement.  

Le président du Medef Montpellier, Jean-Marc Oluski, a pour sa part annoncé la création, à terme, d’une forêt de 100 hectares, baptisée Med-Forêt. Un projet de reforestation auquel 800 adhérents participeraient.  

La REF était également l’occasion de glaner des informations. Exemple avec cet ancien directeur régional de Bouygues Telecom Entreprises, Florian Causan, qui lance Building Telecom, une solution business « pour garder le collaborateur connecté à son environnement de travail lorsqu’il est à l’extérieur ».  

 

Julia de Funès étrille le concept de « bonheur au travail »

La philosophe Julia de Funès a étrillé, arguments à l’appui, le concept, selon elle galvaudé, de bonheur au travail. « On dit que les gens heureux sont plus performants. C’est faux. Vous êtes heureux après une action réussie. Ce n’est pas parce qu’on est heureux que l’on est performants, mais l’inverse. C’est parce que l’on a la possibilité d’être plus performants que l’on va être plus heureux. »  

Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, a pour sa part insisté sur la nécessité d’accélérer les procédures sur les projets structurants d’ampleur. Il s’est appuyé sur l’exemple du projet de la ligne grande vitesse Montpellier-Béziers. « On règle le problème (du financement, car la déclaration d’utilité publique n’est pas encore signée, note) en 2021, et elle ne sera en service qu’en 2034. Treize ans pour construire 60 km de voies ferroviaires nouvelles ! Il faut accélérer les procédures, en créant des régimes d’exception et en interdisant les recours au-delà d’un an par exemple. »  

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

salon-du-littoral-midi-libre

Le Salon du Littoral met en perspective les enjeux du littoral méditerranéen

L’écosystème de l’économie bleue s’est réuni au Salon du Littoral (Midi Libre), les 18 et 19 octobre dans l’Hérault, alors que le littoral doit s’adapter aux effets du réchauffement climatique. L’occasion pour la Région Occitanie et l’État de récompenser les 8 projets lauréats de l’appel à projet « Avenir Littoral 2022 ».

Poster Ecologie

Forum du Monde Nouveau : les innovations de l’économie circulaire et des énergies renouvelables mises en avant

Le 30 septembre au Corum à Montpellier, lors du forum Le Monde Nouveau (Midi Libre / Groupe La Dépêche), la session « Pitch Solutions » a permis aux entreprises de détailler leurs réalisations concrètes en matière de transition environnementale. Morceaux choisis.

montpellier-place-de-la-comedie

La métropole de Montpellier gagnerait à s'étendre, selon le préfet de l'Hérault

Hugues Moutouh, préfet de l’Hérault, était à l’offensive, le 28 juin, lors d’un dîner-débat du Cobaty Montpellier Méditerranée (président : Abdel Ameur). Sur la taille de la métropole de Montpellier, tout d’abord, jugée trop petite pour peser face à la concurrence de Toulouse, Barcelone, Lyon ou Marseille.

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...