Le groupe GDG acquiert l'hôtel particulier Scipion pour 60,5 M€

22 février 2021

L’AP-HP vient de céder l’hôtel particulier Scipion (Paris 5e) auprès du groupe GDG. Cette transaction a nécessité un avis favorable de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture ainsi que de la ministre de la Culture. Cet avis a été rendu en décembre 2020. Le montant de la transaction s’élève à 60,5 M€.

L’AP-HP cède cette parcelle de 2 587 m² sur laquelle s’élève un ensemble immobilier riche en histoire, notamment un bâtiment classé datant du XVIe siècle, anciens bureaux de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

GDG Investissements envisage d’y développer un campus urbain doté d’une résidence sociale réservée aux étudiants.

A la suite d’une procédure de consultation publique lancée en 2019, 6 offres ont été retenues pour analyses des offres détaillées en partenariat avec la Ville de Paris.

Le projet du groupe GDG - Campus Scipion by GDG - créer un campus international d’exception promouvant la transmission du savoir.

GDG est pour cela accompagné par l’architecte Jean-Michel Wilmotte ainsi que par l’architecte en chef des monuments historiques Pierre-Antoine Gatier.

Son ouverture est prévue pour la rentrée universitaire 2023.

Financer l’Hôtel-Dieu.

Cette vente contribuera entre autres au financement du projet hospitalier de l’Hôtel-Dieu, destiné à devenir « démonstrateur de la médecine de demain » centré sur l’innovation dans le domaine de la santé.

Les façades & toitures anciennes seront prochainement inscrites au titre des monuments historiques

« Nous sommes particulièrement heureux d’avoir remporté cet appel à candidatures, assure Rémi Gaston-Dreyfus, président fondateur du groupe GDG. Une fois encore, nous allons pouvoir concrétiser la raison d’être de notre groupe : offrir de nouveaux usages à des bâtis urbains en quête d’une nouvelle vie. Ce nouveau projet est renforcé par un challenge à la fois complexe et enthousiasmant : restaurer cet ensemble immobilier, dont le premier immeuble de style Renaissance de la capitale, respecter son ADN tout en lui apportant une excellence écologique, notamment dans la gestion des eaux de ruissellement, et le projeter dans le XXIe siècle, en offrant à ce joyau architectural une vocation résolument tournée vers l’avenir. Une renaissance parisienne, en quelque sorte… ».

« Une nouvelle page s’ouvre dans l’histoire de ce site exceptionnel, qui a déjà connu de nombreuses vies en cinq siècles : résidence d’habitation privée à l’origine, site hospitalier au XVIIe siècle, puis boulangerie et boucherie des hôpitaux jusqu’en 1974, indique Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Cette opération de valorisation, menée dans le contexte complexe de la crise sanitaire, est une vraie réussite pour l’AP-HP, qui a pu sélectionner un beau projet de reconversion, appuyé sur une offre financière très attractive, qui consolide fortement le plan de financement de l’Hôtel-Dieu. »

Pour cette acquisition, le groupe GDG était conseillé par maître Jean-François Martin (Haussmann Notaires) tandis que l’AP-HP était assistée de maître Laurent Franchi (14 Pyramides).

La transaction a été réalisée par Arthur Loyd Investissement accompagné par le cabinet d'architecture FMA - Frédéric Marinet.

 

*"propos recueillis par BusinessImmo.com"

Articles en lien

logistique-centre-ville-comment-l-e-commerce-change-la-donne-arthur-loyd-immobilier-entreprise-nantes-saint-nazaire-loire-atlantique

LOGISTIQUE EN CENTRE-VILLE : Comment l'e-commerce change la donne

La logistique urbaine et les livraisons du dernier kilomètre sont en plein essor depuis une dizaine d’années avec une croissance estimée à 10 % par an. La raison d’une telle croissance ? L’explosion de l’e‑commerce, le commerce en ligne. Dans ce contexte, la chasse aux mètres carrés est engagée pour implanter des bases logistiques au plus proche des consommateurs.

Arthur Loyd contribue au renouvellement de l offre commerciale en centre ville rue contrescarpe nantes

Arthur Loyd contribue au renouvellement de l'offre commerciale en centre-ville

La crise sanitaire et ses confinements successifs ont éprouvé le commerce de centre-ville et poussé à la hausse le taux de vacance. Aujourd’hui de nouvelles enseignes viennent remplacer les anciennes, offrant un coup de jeune à l’offre commerciale. C’est le cas de la rue Contrescarpe où Arthur Loyd a accompagné l’implantation de quatre boutiques.

Pierre Le Roy à l’assaut de la Mini en Mai !

La mini en mai : 100 bateaux au départ de La Trinité-sur-Mer dans le Morbihan débutant par une petite boucle en baie de Quiberon suivi d'un parcours offshore de 4 jours au large dans la Mer d’Iroise jusqu’à l’estuaire de la Gironde.