L’explosion de la facturation électronique devancée par Yooz

Spécialisée dans la dématérialisation des achats et des factures fournisseurs, l’entreprise aimarguoise Yooz anticipe la généralisation de la facture électronique, prévue pour 2024.

lire l'article Yooz-dematerialisation

Magali Michel, directrice générale de Yooz (plateforme automatisée constituée de 200 collaborateurs, Aimargues) organise l’approche de la loi Finance, qu’elle qualifie de « véritable tsunami ». En effet, à partir du 1er juillet 2024, finie la facture papier, la facture électronique devient obligatoire pour toutes les entreprises !  

Objectif de Yooz : satisfaire les nouvelles réglementations fiscales et ainsi « proposer des solutions simples et performantes » afin d’« accompagner dans cette transformation » les entreprises, précise la dirigeante.

Pour y parvenir, Yooz prévoit de « sortir de nouvelles fonctionnalités avant la fin 2022 pour couvrir ces deux volets, émission et transmission, ce qui est une extension significative de notre offre ».

 

Great Place to Work

Les évolutions réglementaires sont un tremplin pour Yooz. Dès 2017, l'entreprise a bénéficié d'un arrêté autorisant certaines entreprises à numériser et archiver électroniquement des factures papier. Grâce à cette accélération, la plateforme a enregistré un taux de croissance annuel de 40 %. Désormais, 70 recrutements de développeurs, chefs de projet ou encore commerciaux sont en cours. « Ces profils ne sont pas faciles à trouver, mais nous comptons sur la certification Great Place to Work, acquise en octobre dernier, pour les attirer », ajoute Magali Michel.

L'avantage concurrentiel de Yooz ? « Efficacité et qualité, tout en réduisant les coûts et les délais, estime la dirigeante. Nous sommes capables de mettre en œuvre un projet en quelques clics chez les PME et ETI, qui ont une approche pragmatique et où il faut aller vite. »

Créée en 2010, la petite sœur du géant Itesoft, leader français des logiciels de digitalisation et d'automatisation des processus métier, obtient son indépendance dès 2015. Elle comptabilise 200.000 utilisateurs répartis dans toute l'Europe, et 4.000 clients - 3.000 entreprises et 1.000 cabinets d'experts-comptables.

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Photo open space de bureaux

Les critères à prendre en comptes pour l’aménagement d’espaces de travail «open space »

L'aménagement de bureaux open spaces doit prendre en considération plusieurs critères tels que le respect des normes, le confort des salariés et collaborateurs ainsi que la flexibilité des espaces de travail.

zan-gard

Gard : Zan et excès de réglementation au cœur des vœux de la FRTP

Le zéro artificialisation nette (ZAN) et l’excès de transpositions réglementaires, frein au développement économique du Gard ? Les élus du territoire ont émis cette hypothèse, lors des vœux de la FRTP Occitanie (président : Olivier Giorgiucci), le 12 janvier à Nîmes.

nimes

Nîmes Métropole crée une zone d’activité économique de 35 hectares

Le 3 février, le conseil communautaire de Nîmes Métropole s’est réuni pour lancer une concertation préalable à la création d’une zone d’activités économiques. Intitulé « Nîmes Sud », elle se situera sur l’ancienne base de travaux Oc’Via.

Toutes nos offres :
Bureaux, locaux commerciaux, locaux d'activité et terrains, ...