A Montpellier, l’immobilier d’entreprise se porte bien

6 janvier 2022
Photo fontaine Montpellier

L'immobilier d'entreprise de Montpellier Méditerranée Métropole repart à la hausse au premier semestre 2021, avec d'excellentes performances aussi bien pour le marché des bureaux que pour celui des locaux d'activités

De bonnes performances pour l’immobilier de bureaux

Le marché immobilier montpelliérain aura subi les conséquences de la crise sanitaire, comme ce fut le cas pour la plupart des métropoles : avec un recul de 30 % en 2020, l'immobilier d'entreprise de Montpellier a dû faire face à de lourdes difficultés en ce qui concerne la demande de bureaux. Cependant l’année 2021 semble être synonyme de reprise pour Montpellier Méditerranée Métropole avec plus de 55 000 m² placés au premier semestre, une hausse de 142 % au regard de l'année précédente sur la même période. D'après l'observatoire de l'immobilier d'entreprise de Montpellier et son territoire urbain, les chiffres 2021 affiche en outre une progression de + 25 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années (43 301 m²). L'appétit des entreprises pour l'immobilier de bureaux semble ainsi s'accroître puisque l'on dénombre 108 transactions au premier trimestre 2021 contre seulement 68 l'année précédente, et ce en dépit de la généralisation du télétravail. Le réseau Arthur Loyd s'est distingué en accompagnant la société ITK et le rectorat de l'Hérault dans leurs projets de location de bureaux, situés respectivement à Clapiers et au sein de la zone du Millénaire.

Un marché des locaux d’activités performant

La Métropole de Montpellier s'illustre également par le dynamisme du marché des locaux d'activités avec plus de 51 000 m² placés au premier semestre 2021 contre 29 600 m² sur la même période l'année précédente. Des résultats qui comptent parmi les meilleurs enregistrés par la Métropole d'après l'observatoire de l'immobilier d'entreprise. En effet avec une hausse de 72 %, le marché des locaux d'activités s'inscrit également dans la dynamique haussière qui caractérise immobilier tertiaire : un plus grand nombre de transactions – 47 en 2021 contre 42 en 2020 – mais également des surfaces moyennes en augmentation–722 m² contre 598m² en 2020. 13 transactions supérieures à 1 000 m2 ont été enregistrées, le secteur Est du territoire regroupant plus des deux tiers du volume placé.

Les plus téléchargés

Photo de tours de bureaux de nuit

Le marché immobilier de bureaux francilien au S1 2021

Le marché immobilier de bureaux semble bel et bien repartir à la hausse à l’issue du premier semestre 2021 ; outre les secteurs emblématiques du QCA et de la Défense, le Croissant Ouest et la Deuxième Couronne affichent un dynamisme certain.

Mur quadrillé de plantes

Issy cœur de Ville (Issy les Moulineaux)

Issy Cœur de ville compte parmi les grands aménagements urbains qui animent l'Île-de-France : en plein centre-ville d'Issy-les-Moulineaux, l’écoquartier comprendra plusieurs immeubles de bureaux dans un cadre marqué par l'écologie et la performance énergétique.

Photo Paris Tour Eiffel

Grand Paris Express : de nouveaux quartiers en perspective

Le Grand Paris express ne se limite pas à la création de nouvelles stations de métro mais implique également l'apparition de quartiers caractérisés par la mixité fonctionnelle – incluant souvent un volet tertiaire - la durabilité et l'importance accordée aux mobilités.