Investissements : le marché immobilier professionnel reste attractif en 2021

Bureaux
12 novembre 2021
Photo facade d'un bâtiment de bureaux

En dépit d’un recul lié à la crise sanitaire, le marché immobilier d’entreprise français conserve son attractivité : outre l’immobilier de bureaux qui attire toujours les investisseurs, il faut compter sur la montée en puissance des actifs logistiques.

L’attractivité du marché immobilier d’entreprise auprès des investisseurs

Immobilier de bureaux : une sortie de crise bien amorcée

La crise sanitaire et la transformation des modes de travail n'auront pas eu raison du marché immobilier de bureaux, la France comptant toujours parmi les territoires les plus attractifs en 2021. En troisième position derrière l'Allemagne et les Pays-Bas l'Hexagone suscite la convoitise des investisseurs, une majorité d'entre eux envisageant d'accroître le volume de leurs acquisitions d’actifs tertiaires. Le marché immobilier de bureaux peut en outre miser sur une hausse de l'offre disponible avec un pic de livraisons prévu entre 2021 et 2023 : ainsi dans le cadre du marché francilien ce sont plus de 130 opérations supérieures à 5000 m² qui sont en chantier pour un total de 2,5 millions de mètres carrés neufs-restructurés. Si au premier semestre 2021 le marché francilien de l'investissement reste en recul de 35 % par rapport à l'année précédente, 1,9 milliards d'euros ont cependant été investis, 87 % de ce montant concernant les surfaces de bureaux. Au T2 2021, les investisseurs internationaux représentaient près de la moitié des volumes investis.

Actifs logistiques, data centers et résidences seniors

La demande placée dans l’immobilier logistique a pour sa part fortement progressé au cours du premier semestre 2021 pour atteindre 1,4 millions de m², le volume de transactions surpassant de 64% celui du premier semestre 2020. La compétitivité de la supply-chain et la résilience de l'immobilier logistique se traduisent ainsi par une hausse des intentions d'investissement, les entrepôts logistiques demeurant les actifs les plus plébiscités. Les data centers gagnent également du terrain comme en témoigne l'activité des sociétés d'investissement immobiliers cotées qui continuent d'investir sur cette catégorie d'actifs à l'automne 2021. Les investissements internationaux sont particulièrement représentés puisque ce sont les fonds de pension – américain, chinois et allemand notamment – qui surpasse largement les SCPI et OPCI sur le marché de l'investissement logistique. Enfin le premier semestre 2021 aura également révélé l’attractivité des résidences de service telles que les Ehpad et les résidences étudiantes ou de tourisme : en effet 90% des Ehpad sont aujourd’hui rentables, ces rentes étant de plus en grande partie défiscalisées…

Articles en lien

Photo sommet immeuble de bureaux ciel bleu

Dans le quartier d’affaire de la Défense, les Tours Miroirs donnent naissance à un nouvel ensemble immobilier

Le projet de transformation des tours Miroirs du côté de la Défense vient de recevoir son agrément : l'ensemble immobilier doit céder la place à un complexe mixte mêlant bureaux, commerce et hôtel dans un cadre moderne et végétalisé

Photo immeuble bureaux ciel bleu contreplongée

Pourquoi l’immobilier professionnel doit-il concilier projets de réhabilitation et programmes neufs

L’immobilier d’entreprise doit aujourd’hui concilier programmes neufs et projets de réhabilitation : répondant à la problématique des disponibilités foncières, les reconversions représentent des stratégies parfois particulièrement rentables.

Photo halle d'immeuble de bureaux

L’immobilier de bureaux francilien au premier trimestre 2021

Le marché immobilier tertiaire francilien reste affecté par la crise au T1 2021. Bien que les investissements soient en baisse, les chiffres sont néanmoins encourageants alors que certains secteurs d'Île-de-France se distinguent par un dynamisme croissant