Flexibilité, mixité, convivialité : les bureaux nouvelle génération

Bureaux
5 novembre 2021
Photo bureau design

Les bureaux nouvelle génération forment des espaces hybrides à mi-chemin entre espace de travail et lieu de vie. Connectivité, flexibilité, mixité et expérience utilisateur sont les critères permettant de distinguer ces bureaux centrés sur la QVT

Les bureaux nouvelle génération

La flexibilité comme horizon

Lorsque l'on évoque l'immobilier de bureaux du « monde d'après », c'est bien évidemment à la flexibilité que l'on songe en premier lieu, tant il est vrai que le travail hybride, le flex office et le nomadisme redéfinissent en profondeur les espaces de travail. En effet il devient nécessaire pour nombre de sociétés de concilier travail à domicile et présence des salariés au sein des locaux de l'entreprise : disposer d'un environnement hyper connecté et d'une Wi-Fi performante est donc désormais un impératif. Le bureau nouvelle génération doit en outre être envisagé non seulement comme un espace de travail mais également comme un lieu de vie à part entière, la frontière entre vie professionnelle et personnelle n'étant désormais plus évidente. Espaces collaboratifs, rooftops, terrasses végétalisées et lounges se prêtent ainsi aussi bien à la détente et au lien social qu'à l’accomplissement des tâches professionnelles quotidiennes, les bureaux du futur devant favoriser liberté et autonomie des salariés et collaborateurs.

Des surfaces et espaces mixtes

Les espaces de bureaux modernes tout comme la plupart des projets immobiliers qui animent les agglomérations se caractérisent par la mixité des fonctions. Au sein des immeubles de bureaux, de nouveaux types d'espaces font leur apparition et viennent côtoyer les traditionnels lieux de travail, salles de réunions ou de conférences : espaces de détente, salles de sport, lounges ne sont plus des exceptions dans le paysage tertiaire contemporain. Il n'est pas rare, dans les bâtiments qui hébergent ces bureaux nouvelle génération, de voir des surfaces commerciales ou des établissements hôteliers partager les espaces communs selon un principe de mutualisation des espaces. Une mixité qui concerne également les écoquartiers ou ZAC modernes qui mêlent le plus souvent immeubles de bureaux, commerces, services, loisirs et logements.

L’expérience utilisateur

Dans la mesure où le bien-être et la qualité de vie au travail deviennent des principes phares pour ces espaces de travail, la richesse des services proposés par les bureaux nouvelles génération participent à l'avènement d'entreprises hybrides à mi-chemin entre lieu de travail et espaces de vie ou de confort. Un phénomène destiné à stimuler la productivité, mais également la culture d'entreprise et le sentiment d'appartenance des salariés et collaborateurs. Ce sont donc ici les espaces de restauration conviviaux, les salles de massage ou même de soins esthétiques qui viennent parfaire l'offre de ces bureaux futuristes, dont l’ambition est également d’attirer les nouvelles générations de talents. C'est une véritable « expérience utilisateur » qui est ici proposée aux salariés, avec comme objectif l'association définitive entre exercice professionnel et équilibre personnel.

Articles en lien

Photo open space

Le recours aux nouvelles technologies dans les immeubles de bureaux

Avec l’avènement des bureaux intelligents, les espaces de travail font de plus en plus souvent appel aux nouvelles technologies garantissant confort, efficacité et productivité grâce à des technologies de type RFID ou IoT

Illustration vectorielle smart buildings

Comment les Smart Building redéfinissent les contours de l’immobilier de bureaux

L’apparition des bureaux intelligents ou « smart buildings » marque une étape fondamentale dans l’évolution de l’immobilier d’entreprise : les espaces de bureaux deviennent plus connectés, performants et sécurisés.

Photo immeuble bureaux contreplongée

Investissements et marché des bureaux : tendances et évolutions en 2021

L’année 2021 est marquée par l’apparition de nouvelles tendances en matière d’investissements : pour le marché des bureaux, performance environnementale, bien-être et QVT deviennent des critères incontournables